Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog de Florian Brunner

Un blog engagé où tout le monde pourra s’exprimer à sa manière sur Colmar, sa région et plus largement sur l'Europe et l'état du monde.

Union européenne/Russie : la guerre économique est déclarée

Publié le 7 Août 2014 par Florian Brunner

 

L’Union européenne doit continuer à frapper l’économie russe. Nous avons commencé à appliquer des sanctions, nous devons poursuivre ce mouvement afin d’assurer la sécurité de tous les européens, alors que Vladimir Poutine se perd dans une stratégie basée sur des mythes anciens et non sur les réalités.


La Russie – puissance est une illusion


Vladimir Poutine s’accroche dans une partie qu’il ne maîtrise plus. Soyons réalistes. La Grande Russie n’existe plus depuis longtemps. Vladimir Poutine n’est qu’un agité vantard, un roi nu. Vladimir Poutine est à la tête d’un grand territoire certes, mais qui accumule trop de faiblesses. Il n’y a plus d’Empire Russe, il n’y a plus de Russie superpuissance. Il ne suffit pas d’avoir des jouets militaires et de les agiter pour prétendre être puissant. La force armée n’est pas un critère exclusif de puissance. Il reste surtout l’outil économique. L'économie russe est ainsi déjà bien essoufflée : une croissance nulle, 76 milliards de dollars (56,6 milliards d'euros) de fuites de capitaux pour les six premiers mois de 2014, contre 63 milliards en 2013, et une baisse de 50 % des investissements étrangers.


Sans économie forte et solide, une Armée ne peut être correctement entretenue. L’Allemagne nazie s’est aussi effondrée en 1944 – 1945 car elle n’avait plus les moyens d’entretenir une industrie militaire d’envergure. Sans économie forte, un Etat ne peut prospérer, investir et devenir influent. L’Economie est ce qui fait que l’Union européenne est puissante aujourd’hui. Alors oui, l’Europe a des faiblesses mais sachons reconnaitre ses atouts. Aujourd’hui, il est donc clair que la Russie n’a pas les moyens de ses ambitions. La Russie – puissance est une illusion.


Les actes odieux commis par le Régime russe nous conduisent à un affrontement sans pitié


La responsabilité de Vladimir Poutine dans le crash du vol MH17 est clairement engagée. Le crash de l'avion de la Malaysia Airlines dans l'est de l'Ukraine le 17 juillet, dont les séparatistes armés par Moscou sont lourdement soupçonnés d'être responsables, est un acte impardonnable. Cette catastrophe a fait 298 morts, dont 193 Néerlandais, 44 Malaisiens et 28 Australiens. 193 Néerlandais donc 193 citoyens européens. 193 citoyens européens assassinés, très probablement par un Buk-M1 de conception russe. Il s’agit d’un crime abominable et toutes les dépouilles n’ont pas été rapatriées. Face à cet acte criminel, l’Europe se doit de démontrer sa fermeté. Il est du devoir de l’Europe d’assurer la sécurité de tous ses citoyens.


Vladimir Poutine est un dangereux irresponsable. L'Union européenne (UE) a adopté une importante série de sanctions économiques contre la Russie pour contraindre le président Vladimir Poutine à cesser tout soutien aux séparatistes de l'est de l'Ukraine. C’est un acte vital pour maintenir la sécurité de notre Union. Face aux criminels, cachés derrière leurs bureaux, perdus dans leurs calculs cyniques et inquiétants, nous devons être impitoyables. Face à Vladimir Poutine, nous devons continuer à frapper durement. Que Vladimir Poutine entende notre message : nous n’accepterons pas que ses armes tuent les citoyens européens et tant qu’il s’obstinera dans sa stratégie meurtrière, nous continuerons à l’attaquer grâce à nos armes économiques. Nous avons désormais entrepris une guerre économique, nous devons être offensifs et déterminés, et nous devrons savoir devenir plus durs encore si la situation l’exige.


Les actes odieux commis par le Régime russe nous conduisent à un affrontement sans pitié. Il existe des temps où l’honneur et les valeurs l’emportent sur les petites joies des négociations et du business. La défense des vies doit l’emporter sur les petits arrangements commerciaux. Une Economie n’est forte et cohérente que si elle est guidée par des valeurs. L’Europe démontre par son action le sens de ses valeurs, et elle devra continuer à affirmer son message avec force, avec tous les moyens à sa disposition.


Florian BRUNNER

 

Commenter cet article