Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog de Florian Brunner

Un blog engagé où tout le monde pourra s’exprimer à sa manière sur Colmar, sa région et plus largement sur l'Europe et l'état du monde.

Obama, sur la voie de la raison

Publié le 20 Septembre 2014 par Florian Brunner

 

Durant sa dernière Conférence de presse, après le vote du Congrès, Barack Obama a donc assuré que les Etats-Unis n’enverront pas de troupes au sol. Le Président américain semble encore décidé à suivre la voie de la raison. Et c’est dans ce choix qu’il devra être soutenu. A noter qu’Obama a salué en la France, « un partenaire solide ». Nous sommes donc bien loin des tergiversassions syriennes de 2013. Une volonté sans doute de se rattraper, après avoir fait faux bond.


En ce moment même, aux Etats-Unis, nous voyons toutes sortes d’intervenants voulant des troupes au sol, avec des arguments plus fantasques les uns que les autres. Il faut sans doute avoir une bonne dose de cynisme pour vouloir envoyer à la mort des soldats avec autant d’amateurisme. On se demandera toujours au passage à quoi ont servi les morts américains en Irak. Au final, nous sommes devant un adversaire encore plus dur que celui que nous avions lors du début de la guerre en Irak, dans le domaine du terrorisme.


Le plan d’Obama présente des pistes intéressantes comme des opérations aériennes et d’assistance en Syrie (en soutien aux rebelles syriens modérés) et en Irak. Evidemment ces actions ne seront pas suffisantes. Mais ce ne sera pas à l’Occident de supporter la totalité du conflit. Nous ne sommes pas des bonnes poires. Si l’Occident se met directement et frontalement en conflit avec l’Etat Islamique (Daech) alors nous aurons fait le jeu des jihadistes qui pourront se poser en rempart face à l’ennemi occidental, face à l’envahisseur. Nous nous retrouverons dans un contexte malsain de guerre sainte. La coalition internationale doit donc prendre plus d’envergure, avec une participation des pays arabes. Et s’il doit y avoir des soldats sur le terrain, ils devront être arabes. C’est au Moyen-Orient de prendre sa stabilisation en main.


Florian BRUNNER

Commenter cet article