Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog de Florian Brunner

Un blog engagé où tout le monde pourra s’exprimer à sa manière sur Colmar, sa région et plus largement sur l'Europe et l'état du monde.

Non aux imposteurs

Publié le 25 Février 2014 par Florian Brunner

 

 

Les citoyens en ont assez. Ils en ont assez des arrivistes lancés en politique qui à renfort de nègres et de publicité tentent de gagner ou de garder leurs places. Les citoyens attendent des responsables politiques libres. Et oui, la responsabilité politique est un terme qui signifie encore quelque chose, oui la politique est encore une valeur qui doit être affirmée. La politique doit moins se professionnaliser et s’ouvrir à la société civile.


Beaucoup de personnalités politiques de haut niveau savent associer leurs collaborateurs dans le respect. Dans le cadre local, les individus qui fournissent du fond aux politiques locaux sont tenus dans l’ombre, sans bénéficier du statut de collaborateur. Ils sont délibérément ignorés. Quelle triste situation !


Beaucoup de jeunes dans la vingtaine sont motivés dans le contexte des municipales et se mobilisent. Ils apportent du contenu et des projets. Mais on leur explique qu’ils ne représentent rien, qu’ils n’ont pas assez de poids et les pontes qui les ont pressurés en profitent pour prendre les places. Comment les jeunes qui n’ont que le cadre municipal comme perspective peuvent être encore motivés ? Ces procédés sont une véritable entreprise de découragement pour les jeunes, éjectés et méprisés. Les jeunes qui achèvent le lycée ou qui sont lancés dans un cursus universitaire (ou déjà en prise avec le monde de l’emploi) ne peuvent que souffrir d’être utilisés de la sorte, sans aucune reconnaissance dans le cadre d’une ville.


Les citoyens ne veulent pas des imposteurs. Ils attendent des candidats avec un programme dans les tripes, des candidats qui portent leur propre pensée. Les citoyens attendent une révolution civique. Ce sont nous, les acteurs de la société civile, qui devons agir pour nous emparer du monde politique. C’est le peuple dans sa totalité qui doit s’engager pour renvoyer les démagogues et les arrivistes dans leurs châteaux. Beaucoup de citoyens sont découragés et ne veulent plus s’engager parce que les responsables politiques semblent se confondre malgré leurs discours qui des fois s’opposent. Les méthodes se rejoignent.


Plus que des mots, plus que des discours, plus que des envolées exagérées, les citoyens attendant les actes en correspondance avec le message porté. Mais bien trop souvent les idées ne viennent pas des candidats locaux qui les récitent. Une fois au pouvoir, après avoir écartés leurs anciens conseillers, ils ne font que recommencer les mêmes erreurs. Ceux qui méritent d’être aux affaires sont ceux qui génèrent les idées, non pas en étant assimilés dans un ensemble stérile mais en pilotant les actions directement.


Florian BRUNNER

Commenter cet article