Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog de Florian Brunner

Un blog engagé où tout le monde pourra s’exprimer à sa manière sur Colmar, sa région et plus largement sur l'Europe et l'état du monde.

Mission Rosetta : le coup de maître de l’ESA

Publié le 17 Novembre 2014 par Florian Brunner

 

 

rosetta-mission-selfie-at-1

 

Alors que la NASA a toujours occupé le devant de la scène spatiale, grâce à une communication efficace, des attentes se concentraient sur l’ESA, l’Agence Spatiale Européenne. En effet, l’ESA est une structure importante dans le domaine spatial, mais elle est toujours apparue comme effacée, à cause d’une communication endormie.

 

La mission Rosetta a permis à l’ESA de finaliser une opération scientifique d’envergure historique, mais également de frapper médiatiquement. L’ESA a d’abord diffusé un court-métrage : « Ambition », par Internet, puis l’événement a été relayé par les médias traditionnels et sur Internet. Durant toute une journée, l’Europe et le monde ont pu suivre un événement historique, réalisé par les scientifiques européens. La NASA rencontrera surement ses succès, mais cette affirmation de l’ESA dans le champ spatial était nécessaire. L’Europe est un acteur majeur de la scène mondiale et notamment dans le domaine spatial. Nous avons pu le démontrer.

 

Au-delà de cette démonstration, nous avons pu constater qu’un projet spatial d’envergure donne un sens à l’évolution de l’humanité. Nous retrouvons un objectif clair et fédérateur. Cette médiatisation de la Science est primordiale, alors que l’Europe est en manque de jeunes scientifiques. Enfin, la réussite de ce projet, nous rappelle qu'une coopération européenne est nécessaire et vitale pour l'évolution des pays européens. Nous n'avons pas cette fois un déluge verbal comme savent en faire les démagogues littéraires, mais nous avons des faits scientifiques, établis et concrets. L’Europe de l’espace doit être valorisée et soutenue car elle nous offre des perspectives scientifiques, économiques et historiques.

 

Florian BRUNNER

 

Commenter cet article