Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog de Florian Brunner

Un blog engagé où tout le monde pourra s’exprimer à sa manière sur Colmar, sa région et plus largement sur l'Europe et l'état du monde.

Les institutions françaises sont dans l’impasse

Publié le 28 Août 2014 par Florian Brunner

 

Le nouveau gouvernement socialiste manque d’appui dans l’opinion et au Parlement. La conjoncture actuelle est donc très difficile pour Manuel Valls et François Hollande. D’après un sondage, 63% des français souhaitent une dissolution. La dissolution est un mécanisme établi par notre Constitution qui permet de répondre à un cas de crise. Effectivement, en cas d’échec encore plus avéré et donc en cas d’échec du nouveau gouvernement, François Hollande aura du mal institutionnellement à éviter la dissolution. Mais la dissolution ne résoudra pas la crise que nous traversons, car cette crise est plus profonde et touche à nos institutions.

 

Dissoudre permettra de remettre le rapport de forces à plat, et d’établir un nouvel équilibre à l’Assemblée Nationale. Mais une fois cela effectué et les français satisfaits d’avoir pu encore une fois s’exprimer, est-ce que la situation s’améliorera ? La réponse coule de source et elle est négative. Non avec la dissolution, la crise ne s’achèvera pas. Nous entrerons probablement dans une phase de cohabitation épuisante et inutile. Inutile, car on peut changer qui l’on veut aux responsabilités, le pouvoir a échappé aux responsables politiques nationaux. Ce n’est plus le Président de la République qui a le pouvoir. Ce n’est plus le Premier Ministre qui a le pouvoir et ce n’est plus le gouvernement qui a le pouvoir.

 

Nos institutions sont dans l’impasse et il faut entamer une mutation profonde de notre démocratie. Un grand débat national, engagé avec tous les français permettrait de construire un modèle démocratique nouveau, en dehors des schémas classiques que nous avons connu jusqu’alors. Le pays ne sera pas sauvé par un groupe qui n’a plus les leviers de décisions en main. Le pays ne réussira qu’avec un ressaisissement collectif. Plus que jamais, nous devons mobiliser l’intelligence collective. Nous devons bâtir une démocratie qui a du sens et une démocratie n’a de sens qu’en s’appuyant sur des citoyens engagés.

 

Florian BRUNNER

 

Commenter cet article