Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog de Florian Brunner

Un blog engagé où tout le monde pourra s’exprimer à sa manière sur Colmar, sa région et plus largement sur l'Europe et l'état du monde.

Le débat des européennes sur France 2: François Bayrou et Jean-Luc Mélenchon sortent du lot

Publié le 23 Mai 2014 par Florian Brunner

 

 

Le jeudi 22 mai 2014 a eu lieu le débat des européennes sur France 2. Alors que les journalistes qui en font l’analyse veulent nous faire croire que tout a tourné autour de l’immigration et que le débat se serait centré sur Le Pen, Copé ou Mélenchon, il est temps de rétablir les faits. Ces analyses sont bien évidemment fausses.

 

Marine Le Pen en difficulté


Passons sur le traitement des européennes par France Télévisions, nous savons qu’il n’a pas été à la hauteur. Intéressons-nous, en étant concis, à la performance des intervenants.

 

Marine Le Pen (FN), qui est un peu plus mise en avant dans les médias après ce débat, a clairement raté sa prestation. Lors de son interview de 10 minutes, elle est mise en difficulté sur l’euro et commet une bourde sur la Slovaquie. Elle peinera ensuite à sortir du lot lors du débat d’une heure. Marine Le Pen n’a clairement pas réussi ses prestations jeudi soir, tout en étant bien moins aboyante qu’à l’accoutumé, ce qui la rendait plus audible.

 

Jean-François Copé (UMP) a évoqué différents aspects, a tenté de se défendre sur plusieurs points, sans se démarquer pour autant. Stéphane Le Foll (PS) est resté effacé tout au long de l’émission et Yannick Jadot (Europe Ecologie – Les Verts), malgré un certain dynamisme n’a pas percé à l’écran.

 

Jean-Luc Mélenchon et François Bayrou : les deux meilleurs intervenants


Reste donc deux intervenants : Jean-Luc Mélenchon (Front de Gauche) et François Bayrou (MoDem – UDI). Les deux plus percutants. La situation n’était pas simple pour Jean-Luc Mélenchon et pourtant avec sa verve et son talent d’orateur, il a su affirmer ses positions, il s’est même opposé avec talent à Copé lors du débat final.

 

François Bayrou a pris comme premier exemple une carte du monde pour expliquer avec pédagogie la nécessité d’un ensemble européen, une démarche pertinente. Le Président du MoDem est ensuite resté concret et cohérant durant son interview de 10 minutes. Lors du débat final, il ne s’est pas prêté à toutes ces petites querelles animant les différents invités mais a enregistré le plus long temps de parole avec 10 minutes 13. François Bayrou est ainsi l’intervenant qui a le plus parlé en apportant du concret et en contredisant efficacement Marine Le Pen et Jean-François Copé. Sans aucun mal, François Bayrou s’est démarqué par des propositions claires. Il a été clairement le meilleur dans ce débat.

 

Le format du débat méritera une évolution, notamment pour accueillir les acteurs européens de ce scrutin. Nous sommes restés entre acteurs français, pour évoquer la France dans l’Europe, ce qui pouvait avoir sa pertinence mais surement pas comme un événement clôturant une campagne d’envergure européenne. Les médias ont ensuite repris par convenance des personnalités un peu beuglantes, pour analyser les échanges qui ont eu lieu. Une mauvaise démarche, en réalité le débat final a été équilibré et François Bayrou a parfaitement tiré son épingle du jeu.

 

Florian BRUNNER

Commenter cet article