Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog de Florian Brunner

Un blog engagé où tout le monde pourra s’exprimer à sa manière sur Colmar, sa région et plus largement sur l'Europe et l'état du monde.

L’Europe est l’affaire des citoyens

Publié le 26 Janvier 2014 par Florian Brunner

 

Europe

 

Les élections européennes représentent un enjeu primordial pour notre pays. Alors qu’en France les responsables politiques et les médias nationaux veulent faire de ce scrutin, une consultation de seconde zone, il est nécessaire de refuser cette grave dérive. Il est nécessaire de rappeler que l’Union européenne est une construction essentielle que nous devons continuer à bâtir. Il est impératif de mobiliser les citoyens sur les enjeux européens.


 

 

Les européens doivent se retrouver pour défendre le projet européen et proposer les réformes nécessaires


La campagne pour les élections européennes débute maintenant. En mai 2014, nous devrons choisir en un seul tour la liste qui portera notre projet européen. Afin de sensibiliser les citoyens à ces enjeux, il est important d’engager des débats sur différentes thématiques, associant différents acteurs. Alors que les anti-européens ne cessent de s’agiter et sont allégrement repris par les médias nationaux, les européens doivent se retrouver pour défendre le projet européen et proposer les réformes nécessaires. Car oui, l’Europe doit changer. L’Union européenne doit gagner en proximité, en volonté et en efficacité. Nous devons porter une Europe forte c'est-à-dire une Europe refondée et rénovée. Ce n’est pas parce qu’une construction rencontre des difficultés que nous devons cesser le chantier. Nous devons savoir affronter les difficultés pour achever les avancées nécessaires. Nous sommes des pionniers et nous devons accepter ce rôle. Notre apogée n’est pas derrière nous. L’avenir nous appelle.

 

Marine Le Pen est une mauvaise Députée européenne


Les extrêmes attaquent durement l’Union européenne. Alors que les Députés européens appartenant aux extrêmes touchent allégrement leurs indemnités d’élus, ils attaquent ces mêmes instances grâces auxquelles ils perçoivent leur principal revenu politique. En outre, les Députés européens appartenant aux extrêmes sont souvent mauvais. Marine Le Pen est une mauvaise Députée européenne. Son bilan au Parlement Européen est médiocre. Marine Le Pen n’a assuré que cent-vingt-deux jours de présence en trois ans, n’a formulé que quatre questions en huit ans,  n’a effectué que cinquante-six interventions, et n’a écrit aucun rapport. Tout ça pour 11.000 euros par mois, depuis presque dix ans. Marine Le Pen fait partie des députés les moins présents au Parlement européen comme Harlem Désir, Philippe De Villiers ou encore Jean-Marie Le Pen. Des élus qui ne condamnent l’Europe que pour mieux être élus aux européennes et toucher ainsi de belles rémunérations ne méritent pas les votes des citoyens. Les européens doivent se ressaisir et dénoncer ce jeu de postures. Les européens doivent redonner de la voix et ne pas s’affaler dès que les institutions européennes sont attaquées. Lorsque l’Euro est attaqué, c’est cette monnaie qu’il faut défendre car ses apports sont essentiels. Face aux manœuvres électorales des extrêmes, les européens doivent affirmer le projet européen.

 

Plutôt que de dormir, les médias doivent agir


Nous savons qu’au niveau national, les médias ont prévu de ne pas se concentrer sur les élections européennes sous prétexte que l’Europe n’intéresse pas les citoyens. Ce que ces médias n’ont pas compris c’est qu’ils ne savent pas parler d’Europe lorsqu’ils leur arrivent encore d’en parler. Nous attendons de nos journalistes et encore plus des journalistes du service public de la compétence et du professionnalisme. Il faut cesser le journalisme-spectacle ou même le pseudo-journalisme-drôle pour faire du véritable journalisme centré sur les enjeux de notre temps en faisant œuvre de pédagogie. Il est aussi du devoir des journalistes de faire comprendre aux citoyens l’envergure et les retombées du projet européen. Plutôt que de dormir, les médias doivent agir. Les crises politiques à droite comme à gauche, la montée des extrêmes ou les personnalités politiques surmédiatisées sont des mises en scènes épuisées et ennuyeuses qui essoufflent notre démocratie.

 

L’Europe est un projet essentiel pour notre pays. Il est important que les acteurs politiques et les médias nationaux assument cet enjeu. Il est important que les partis politiques ne traitent pas cette élection comme un scrutin de seconde zone, en jouant avec des candidats comme des pions. Il est inadmissible de voir des Députés européens très compétents évincés des prochaines listes aux européennes pour satisfaire des montages hasardeux avec de nouveaux candidats improbables. La démocratie européenne a besoin d’être respectée. C’est ce respect qui doit s’affirmer. L’Europe est l’affaire des citoyens et ce n’est pas à telle chaîne ou à tel journal de nous imposer l’exercice de notre démocratie. La démocratie est l’affaire du peuple et non d’une minorité auto-satisfaite.

 

Florian BRUNNER

Commenter cet article