Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog de Florian Brunner

Un blog engagé où tout le monde pourra s’exprimer à sa manière sur Colmar, sa région et plus largement sur l'Europe et l'état du monde.

DNA: Le président ne démissionne pas

Publié le 14 Décembre 2011 par Florian Brunner

Alain Brillard, président de l’UHA, reste à son poste, face à un conseil d’administration qui lui retire les délégations accordées. Photo archives DNA

Alain Brillard, président de l’UHA, reste à son poste, face à un conseil d’administration qui lui retire les délégations accordées. Photo archives DNA

 

Au cours d’un conseil d’administration tendu, le président de l’UHA a annoncé hier qu’il restait à son poste, alors que les autres élus demandent de nouvelles élections. En réaction, les administrateurs se sont abstenus de voter le budget.

 

Le dialogue est totalement rompu au sein de l’organe délibératif de l’université de Haute-Alsace. Le CA d’hier après-midi était très attendu par les administrateurs qui avaient demandé la démission du président Alain Brillard (les DNA du 30 novembre), remettant en question « la gouvernance actuelle de l’université de Haute-Alsace ». Il était question de « défaut d’exercice de ses responsabilités », avec « l’absence de prise de décision ».
Le CA fait encore état de « difficultés graves dans le fonctionnement de la présidence », avec « des décisions prises unilatéralement ». Cette perte de confiance intervient à un moment crucial, l’avancement du dossier du rattachement de l’UHA à l’université de Strasbourg et la construction du contrat quinquennal.

Une motion des administrateurs

Hier, avant d’aborder le budget 2012, le président a annoncé aux élus du CA qu’il restait en place après s’être livré « à une analyse juridique très claire ». Les administrateurs ont alors quitté la salle le temps de rédiger une motion. « On s’est mis d’accord pour s’abstenir sur le budget, on aurait stoppé pas mal de choses », précise Florian Brunner, l’un des cinq élus étudiants.
La motion a été adoptée avec 13 oui, 6 non et 2 blancs. Quant au budget, il a été finalement approuvé par 7 voix pour, 1 contre et 13 abstentions. « Le CA décide de mettre en œuvre les moyens permettant malgré tout de ne pas bloquer le fonctionnement de l’université et de ne pas alourdir la charge de travail des services. » Point important : « Il retire au président toutes les délégations qui lui avaient été accordées et notamment celle concernant la signature des conventions ». Il sollicitera le ministère chargé de l’Enseignement supérieur « afin qu’il prenne les mesures nécessaires permettant le bon fonctionnement des organes statutaires ». Et regrette que « le président ne mesure pas sa perte de légitimité face au conseil d’administration ». Concernant le rattachement des deux universités alsaciennes, le conseil d’administration demande que « le dialogue autour de ce processus soit rendu possible autour d’une équipe légitimée ».
Alain Brillard n’a pas souhaité réagir à l’issue du conseil d’administration.
 
 
K.D.
Commenter cet article