Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog de Florian Brunner

Un blog engagé où tout le monde pourra s’exprimer à sa manière sur Colmar, sa région et plus largement sur l'Europe et l'état du monde.

Crise ukrainienne: Nous devons envisager des opérations militaires

Publié le 29 Août 2014 par Florian Brunner

 

Vladimir Poutine, ancien membre du KGB,  est un homme avant tout secret, qui aime brouiller les pistes, dans la pure tradition des services secrets. Cependant Poutine ayant aussi le goût d’utiliser de grosses ficelles (qui marchent en Russie mais pas en Occident), ses montages finissent toujours par se révéler au grand jour.


Que Poutine est laborieux ! On ne sait plus où il veut en venir, le sait-il lui-même ? Les Chrétiens qui l’obsédaient en Syrie il y a un an, il s’en fout désormais (si tenté qu'il en ait déjà eu quelque chose à faire). Sa politique au Moyen-Orient est un fiasco qu’il tente d’effacer. La Russie de retour parmi les grandes puissances ? Un fiasco de plus, avec la guerre commerciale que lui impose l’Occident, l’économie russe plonge et n’a pas fini. En outre avec le drame du crash du MH17, Poutine est marginalisé sur la scène internationale.


Reste donc l’Ukraine et la dernière invention de Poutine : la guerre cachée (un concept audacieux...). Poutine a décidé d’envoyer des troupes russes en Ukraine et a entamé un soutien militaire clair aux pro-russes. L’Anschluss poutinienne continue de plus belle. Le problème, c’est que les occidentaux ont détecté la présence des troupes russes. La guerre secrète (rappelons que les familles russes des soldats ne savaient rien de la présence de leurs proches dans ce conflit) est désormais surmédiatisée. Et suffisamment tôt pour ne pas mettre les occidentaux devant le fait accompli. Face à ce nouvel élan poutinien pour faire encore le beau dans les médias internationaux, que faut-il faire ? Des opérations sont envisagées depuis des mois, et nous sommes passés à l’action avec des sanctions économiques (il était temps...). Comme c’était prévisible, il nous faut aller plus loin. Il est donc nécessaire d’accroitre les sanctions économiques vers la Russie. Nous devons être très durs. Et enfin, en Europe, nous devons mobiliser nos forces militaires, nos chars, nos soldats, nos avions et entamer des opérations dans l’Est de l’Europe. Les Etats-Unis vont mobiliser leurs chars, nous avons le devoir d’être à leurs côtés.


Florian BRUNNER

Commenter cet article