Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Blog de Florian Brunner

Un blog engagé où tout le monde pourra s’exprimer à sa manière sur Colmar, sa région et plus largement sur l'Europe et l'état du monde.

Noël Godin doit aller se faire soigner

Publié le 3 Juin 2015 par Florian Brunner

Noël Godin doit aller se faire soigner

On en parle dans l’actualité, de nombreux commentateurs s’agitent sur ce sujet : Noël Godin, cet espèce d’anarchiste belge, aussi improbable que superflu, a lancé une tarte à la crème sur sa cible favorite, Bernard Henri-Lévy. C’est une habitude de Noël Godin qui en a lancé notamment sur Bill Gates, Doc Gynéco, le ministre belge Édouard Poullet, Jean-Luc Godard, Marco Ferreri, Maurice Béjart, Nicolas Sarkozy, Pascal Sevran, Patrick Bruel, Bernard Landry, Hélène Rollès, Patrick Poivre d'Arvor, Jean Charest. Pourquoi ? On ne sait pas trop, c’est lui qui arbitrairement décide, toujours très content d’avoir fait son numéro, très heureux de faire parler de lui avec ses tartes.

 

Nous assistons au numéro d’un mégalomane qui faute de pouvoir parler de fond et de pouvoir s’exprimer clairement  dans le débat, s’applique à effectuer un numéro névrotique de lancement de tartes à la crème sur des personnalités. Stop ! Nous avons le droit de ne pas être en accord avec les propos de personnes médiatisées et nous avons toutes sortes d’outils pour exprimer nos désaccords : des lieux de débats, sur Internet (les sites, les blogs, les réseaux sociaux), dans la vie de tous les jours ou lors d’événements organisés. Les citoyens peuvent librement s’exprimer. Intervenir dans le débat public est quelque chose qui s’apprend et se construit. C’est une démarche qui doit venir du cœur, pour porter un discours construit et intéressant. Bien plus compliqué que de lancer des tartes. Eh oui.

 

Noël Godin n’a aucun goût du débat, il souhaite que tout soit réglé à coups de tartes vengeresses et il fait de ses lancers de tartes, une affaire personnelle avec Bernard Henri-Lévy. Est-ce de l’humour ? Non. Il s’agit d’un exercice malveillant pour atteindre des personnes dans leur dignité. Si le débat public français en est réduit à ces pitoyables exercices d’agitation, nous ne pouvons qu’en conclure, encore une fois, qu’il a atteint un très bas niveau. De ces commentateurs qui relaient l’événement, quels sont leurs avis sur Daech, sur la Syrie, sur l’Irak, sur l’Iran, sur l’Ukraine ? A part ressortir ce qu’ils ont entendu à une table ou lu rapidement sur Facebook ? On ne saura jamais, mais sur les tartes, oui, ne nous inquiétons pas, ils auront toujours un avis à donner. Et Noël Godin ? A quand une tarte dans la figure d’un responsable de Daech ? Ce serait un acte avec un véritable sens, plus Charlie Hebdo, mais pour ça il faudrait être doté d’une qualité essentielle : le courage.

 

Soyons sérieux, mettons Noël Godin en thérapie, faisons-le soigner, et peut-être qu’après des séances appropriées, son ego se sera apaisé, pour le plus grand bien du débat public français et de notre actualité.

 

Florian BRUNNER

Commenter cet article